Le quatrième wagon

la suite

20-05-10

Les merveilles du désert. Chapter Ouane (c'est comme le Boulaouane, sauf que c'est une merveille)

Aujourd’hui, je vais te raconter une merveille du désert.

lawrence

Quand tu passes 7 nuits dans le désert, les deux premiers soirs au cœur du Sahara sont envoûtants. Tu te laisses envelopper par l’extraordinaire immensité des dunes gigantesques, qui se succèdent à perdre haleine (c'est une figure de style. En fait, les dunes (et tes yeux) ne respirent pas, c'est pour faire joli).

Du coup, tu n’as même pas envie d’en parler, tellement c’est immense, et tellement tu te sens ridicule d’essayer.

D’ailleurs, tu n’essaies pas.

De toutes manières, tu es en compagnie de 13 bédouins qui :


1) ne te comprendraient pas. Car tu es incapable de t’exprimer en Arabe, et que tu as un tapis de poussière enroulé autour de la glotte, ce qui est bien dommage (pas le tapis de poussière (ça, tu as l'habitude) ,le fait qu'à part "mektoub" et "choukrane", tu sois dans l'impossibilité de communiquer ton émotion autrement que par des mimiques à la Marcel Marceau.). 

2) ont tous grandi dans des nuages de sable, des oueds et des mirages (ils croient d’ailleurs que tu en es un, particulièrement apeurant et tenace. Car ils te croient aussi volatile, comme tout mirage, et ne comprennent pas que tu sois encore là le matin, avec ton chèche de guingois et ton pantalon qui pue. En plus, tu réclames un petit déjeuner.)

3) ont autre chose à faire que d’écouter la lente mélopée romantique d’un plumeau blond tout sec, d'apparence humaine assez vague, qui passe son temps à demander, en poussant de petits cris aigus, si le ballet des scorpions et des vipères à cornes est prévu pour bientôt.).

bousier4










Le 3ème jour, la poésie perd un peu de sa consistance, au profit d’un impératif beaucoup plus concret. Cet impératif se traduit par une interrogation spontanée (mais intérieure; car je te rappelle que les bédouins sont occupés ailleurs et qu'en outre, ils ne te comprennent toujours pas. D'autant qu'ils continuent de croire que tu es un mirage, alors tu penses bien s'ils vont te prendre au sérieux.). Dès la découverte du point bivouac, tu vas te poser la question suivante:

"vers quelle dune vais-je me diriger pour déposer mon offrande matinale au Grand Bousier des Sables?". 

A ce sujet, je tiens d'ailleurs à signifier toute mon irritation envers les entomologistes, qui ont délibérément passé sous silence la présence impalpable du Grand Bousier des Sables (ou GBS).

Le GBS est un monarque, c’est le plus grand de tous les bousiers.             bousier2                     


Plus grand que toi, même.

Je suis convaincue de son existence, il ne peut en être autrement, c’est une question de bon sens spirituel.

Le bousier banal, quant à lui, est un insecte délicieux, mais un peu…comment dire…un peu hermétique.

 Il passe sa vie à rouler des boules de caca de la taille d’un moulin en direction d’un lieu secret.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

 Secret?

 En sommes-nous bien certains ?

Car si un scientifique voulait bien consacrer du temps à ce sympathique animal, il trouverait plus que probablement le palais en chocolat du GBS. Les bousiers du Sahara viennent chaque matin recueillir les offrandes que d’obscurs demi-dieux venus des étoiles déposent dès l’aube, quand le ciel bleu nuit palpite encore sous la lumière stellaire. Certes, ils ne comprennent pas bien pourquoi ces êtres suprêmes sont à ce point prodigues (car le cerveau d’un bousier n’est capable d’interpréter que des faits simples. Faut pas pousser quand même, hein, c’est un bousier, pas Einstein. Alors si tu lui parles du Grand But Superfétatoire (et Gigantesque), tu vas voir comme il va se carapater avec son butin remarquable sans demander son reste. Par contre, les tiens, de restes, il les veut bien). Le Grand Bousier des Sables, lui, a tout compris, il ne fait qu'un avec le Grand But Superfétatoire.

bousier3

C'est pour ça.


Je te jure, c’est vrai.

Enfin bon, c’est comme ça que je vois les choses, mais si tu préfères t’en tenir aux faits scientifiques, et te dire que le bousier est un insecte qui pousse des boules de crotte toute sa vie dans un désert aride et terriblement inhospitalier sans aucun but, c’est ton droit.


Mais il ne faudra pas venir te plaindre le jour où tu devras répondre à un quizz sur les merveilles du désert.

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Melle BillE à 19:25 - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

    mais, tu ne parles pas du cimetière secret des bousiers ? Tu évoques seulement les latrines secrètes des bousiers, là où ils déposent leurs boules en hommage à GBS... Un reportage s'impose !

    Posté par John Peter B., 21-05-10 à 11:34
  • Tu viens avec?

    Posté par melle Bille, 21-05-10 à 11:51
  • volontiers ... Bon, on peut commencer à chercher du côté de par chez nous ... c'est plus tempéré comme climat !

    Posté par John Peter B., 21-05-10 à 12:19
  • Rouleau

    Et le papier ? Ils se roulent des joints avec, les bousiers ?

    Posté par Jacques, 21-05-10 à 16:55
  • hey trop bien

    un vagon ...

    Posté par zelda, 21-05-10 à 17:45
  • ENCORE !...

    Si je puis me permettre cette réfléxion de cause à effet : bigre, on ne s'emmerde pas une minute on est dedans, pas un cliché, juste un souffle d'interêt de l'oblongue blonde se mirant au marrant mirage ...ON en veut encore !!!
    bizzzzz, les photos sont sublimes

    Posté par iffengi, 21-05-10 à 18:04
  • Pourtant, j'aime bien les petites bêtes.

    Posté par Berthoise, 23-05-10 à 08:58
  • j'ai regardé très attentivement la vidéo et j'ai observé qu'ils sont 2 les bousiers : un grouillot (qui grouille) et un chef (qui regarde)
    mais la question est : qu'est-ce qu'ils font de ces boules de crotte (et une autre question tout aussi taraudante : combien de boulettes transportables par cet animalcule peut-on faire avec ton offrande du matin ?)

    Posté par madame de K, 25-05-10 à 08:20
  • Ben m.... alors! incroyable!

    Posté par tilu, 27-05-10 à 08:48
  • Mais donc alors ... vers quelle dune ?

    Posté par Agathe, 21-06-10 à 17:18

Poster un commentaire