Le quatrième wagon

la suite

12-01-11

Jacques Cartier revu et corrigé à la sauce Coffe

Je suis très triste, un grand groupe de vêtements moches, pas chers et de mauvaise qualité vient de racheter le fond de commerce de Mourad, le petit épicier arabe du coin de la rue. L'an passé, monsieur Mattazzo a lui aussi fermé boutique, remplacé par un grand groupe de vêtements moches, pas chers et de mauvaise qualité. Je crois qu’il s’agit d’une espèce d’épidémie dont les médias ne parlent pas ; on ne nous dit pas tout. Monsieur Mattazzo était vendeur de télé, de bouilloires électriques, d'aspirateurs, de guirlandes lumineuses,... [Lire la suite]