Le quatrième wagon

la suite

04-01-11

Tiens, voilà de la gaine à boudin

Récemment, je suis allée visiter les cuisines d'une clinique du canton de Vaud, chez nos joyeux voisins (et néanmoins amis) Helvètes (pour être austère, ce préambule n'en demeure pas moins très professionnel, simple, clair et concis. Les initiés apprécieront.). Je portais ce jour là une gaine à boudin un bustier croquignolet, qui magnifiait les courbes molles de mon tour de taille. J'étais de belle humeur, la journée s'annonçait splendide. Mais écoute, manant, la triste estoire qui m'arrivoit (en vieux François dans le textoi, je... [Lire la suite]